Vidéos (16)

Causes des décès après la vaccination et ingrédients non déclarés

MACBETH, SCÈNE XVI [Une caverne obscure. Au milieu un chaudron bouillant. Tonnerre.] Entrent les trois Sorcières. PREMIÈRE SORCIÈRE Trois fois le chat tacheté a miaulé. Trois fois ; et une fois le hérisson a grogné. La harpie crie : il est temps ! il est temps ! Tournons en rond autour du chaudron, Et jetons-y les entrailles empoisonnées. Crapaud qui, sous la froide pierre, Endormi trente-un jours et trente-une nuits, As mitonné dans ton venin, Bous le premier dans le pot enchanté. Double, double, peine et trouble ! Feu, brûle, et, chaudron, bouillonne ! Filet de couleuvre de marais, Dans le chaudron bous et cuis. Œil de salamandre, orteil de grenouille, Poil de chauve-souris et langue de chien, Langue fourchue de vipère, dard de reptile aveugle, Patte de lézard, aile de hibou, Pour faire un charme puissant en trouble, Bouillez et écumez comme une soupe d’enfer. Double, double, peine et trouble ! Feu, brûle, et, chaudron, bouillonne ! Écaille de dragon, dent de loup, Momie de sorcière, estomac et gueule De requin dévorant des mers, Racine de ciguë arrachée dans l’ombre, Foie de juif blasphémateur, Fiel de bouc, branches d’if Cassées dans une éclipse de lune, Nez de Turc et lèvre de Tartare, Doigt d’un marmot étranglé en naissant Et…

Continuer la lecture

Fausse pandémie, dégradation des conditions de vie et de la santé et guerre contre nous

Denis Rancourt, ancien professeur de physique à l’Université d’Ottawa, est l’un des rares scientifiques à intervenir à la fois dans les milieux de résistance anglophones et francophones, au Canada et aussi en Europe. La physique étant une science plus dure que les sciences dites de la santé en raison du rôle primordial qu’y jouent l’observation méthodique des phénomènes et la mathématisation des régularités, on aurait tort de le croire inapte à se prononcer sur la crise actuelle sous prétexte qu’il n’est pas médecin, microbiologiste, virologue ou épidémiologiste. Puisque ses interventions portent sur l’analyse des données produites dans les pays occidentaux, il n’usurpe en aucun cas une spécialité médicale ou scientifique qu’il n’a pas, surtout pas dans un contexte où l’on reconnaît l’importance de l’interdisciplinarité en science, c’est-à-dire l’apport des spécialistes de différentes disciplines scientifiques pour résoudre des problèmes et faire progresser la science. Il va sans dire que M. Rancourt, en raison de sa formation scientifique, de sa longue expérience de chercheur et de son expertise très diversifiée, est beaucoup plus apte à se prononcer sur les données de la soi-disant pandémie, et à en tirer des conséquences qui ne sont pas strictement scientifiques, que nos chefs politiques, nos journalistes…

Continuer la lecture

Micro-caillots sanguins et dérèglement du système immunitaire

Les mois passent et les effets secondaires des vaccins à moyen ou à long terme, que nous connaissions mal au début de la campagne de vaccination massive, commencent à être mieux connus. Et ce n’est pas rose, loin de là. Nous avons beaucoup entendu parler des thromboses causées par les vaccins. Mais c’est seulement la pointe de l’iceberg. Car des micro-caillots difficiles à détecter se forment chez une proportion importante des personnes vaccinées. Et qu’on ne s’imagine pas, parce que ces caillots sont minuscules, qu’ils ne peuvent pas être très dommageables pour la santé. Le Dr Charles Hoffe, un médecin de Colombie-Britannique qui a une colonne vertébrale et un cerveau en état de marche, et qui a justement été congédié pour cette raison, décrit comment ces micro-caillots se forment et comment ils peuvent causer des dégâts importants. Difficile de trouver un équivalent au Québec. La crise actuelle nous aura au moins permis de réaliser que nos concitoyens anglophones sont moins ramollis que nous et d’apprendre à les estimer en conséquence. Et le Dr Sucharit Bhakdi, un microbiologiste allemand qui critique publiquement les mesures dites sanitaires depuis leur entrée en vigueur, fournit non seulement des explications plus détaillées à propos de la…

Continuer la lecture

Réactions à l’annonce du président français sur le « pass sanitaire »

Voici quelques vidéos vivifiantes à la suite de l’allocution où Macron a annoncé aux Français l’entrée en vigueur du « pass sanitaire ». Le Dr Peter McCullough, épidémiologiste et cardiologue de renommée internationale, examine les assertions du président français pour justifier son dernier décret impérial. Un point très intéressant est l’inefficacité ou le manque d’efficacité des vaccins contre le variant Delta, alors que ce serait justement pour lutter contre ce variant qu’on voudrait porter atteinte à la liberté des non-vaccinés et les forcer à se faire vacciner, en France et peut-être aussi au Québec à partir du mois de septembre. Heureusement ce variant est moins dangereux que les variants précédents et il n’est pas plus contagieux. Et l’immunité naturelle est excellente, de loin supérieure à celle procurée par les vaccins, qui sont loin d’être aussi sécuritaires qu’on nous le dit. Un maire français critique le manque de cohérence et le caractère arbitraire des mesures sanitaires imposées sur le territoire français. Le fait d’être lui-même vacciné ne l’empêche pas de s’opposer au « pass sanitaire ».

Continuer la lecture

Couverture vaccinale, balance bénéfices/risques et passeport sanitaire

Voici une courte conférence donnée par la Dre Carole Cassagne à l’Institut hospitalier universitaire de Marseille. On y montre qu’il n’est pas possible d’établir une corrélation entre le taux de vaccination des populations et l’évolution de la situation épidémique. Après quoi on constate qu’il n’est pas établi, avec les données dont on dispose, que les bénéfices de la vaccination l’emportent globalement sur les risques. Et pour pouvoir vraiment en juger en connaissance de cause, des données nous manquent, comme les données des cas et des décès COVID ventilées par âge, par statut vaccinal et par variant, en faisant la distinction entre les patients morts de la COVID et morts avec la COVID ; et comme les données des effets indésirables des vaccins ventilées par âge. Ces interrogations sur l’efficacité et la sécurité des vaccins n’ont pas empêché le président français d’annoncer aujourd’hui, en plein mois de juillet, en plein creux épidémique, l’extension du « pass sanitaire » à tous les lieux de loisirs et de culture de plus de 50 personnes (à partir du 21 juillet) et aux cafés, aux restaurants, aux centres commerciaux, aux hôpitaux, aux maisons de retraite, aux établissements médico-sociaux, ainsi qu’aux voyages en avion, en train…

Continuer la lecture

La liberté dans les enclos

Voilà une vidéo qui montre à quoi ressemble un festival de musique où sont appliquées les mesures sanitaires après les assouplissements estivaux censés nous redonner une partie de notre liberté et nous permettre de reprendre une vie plus normale. On ne peut imaginer plus festif...

Continuer la lecture

Sur le prétendu consensus scientifique et médical

À moins d’avoir une conception dogmatique de la science – comme celles que cultivent dans la population québécoise notre gouvernement, les journalistes et les experts et les médecins interviewés à répétition dans les médias –, nous savons que les consensus en science sont rares, qu’ils sont souvent partiels et que leur existence est souvent précaire, des nouvelles recherches pouvant les ébranler. La situation la plus courante, en science, ce sont des théories divergentes qui s’affrontent, qui se transforment par cet affrontement, ou qui donnent naissance à de nouvelles théories, qui comme les précédentes doivent être mises à l’épreuve et évaluées en fonction de leur puissance explicative et de leur capacité à dégager des régularités dans l’ordre de la nature, à prévoir les événements et à exercer une certaine maîtrise sur eux grâce à la connaissance de ces régularités. Par conséquent, un consensus scientifique qui serait absolu, indiscutable et inébranlable doit nous apparaître comme suspect : soit une petite clique de scientifiques, par le contrôle des positions de pouvoir et d’influence dans les institutions scientifiques, a réussi à imposer ses dogmes ; soit des puissances étrangères, politiques ou économiques, par le contrôle des mêmes institutions et des pressions exercées de l’extérieur, par exemple…

Continuer la lecture

Syndrome du larbin

Voici un court film d’animation sur le syndrome du larbin, un mal contre lequel aucun remède n’a encore été découvert, et qui existait bien avant l’arrivée du virus. Ce qui explique pourquoi nous avons pu nous enliser si facilement dans la crise actuelle. Néanmoins le virus, en raison de fortes pressions constamment exercées sur l’écosystème dans lequel évolue le larbin, a provoqué l’apparition du variant sanitaire, qui constitue un véritable danger pour la santé publique en raison de sa contagiosité et de sa virulence quatre fois plus grandes que celles du larbin d’origine. Si bien que ce film, qui pouvait sembler à certains être une représentation outrée de la réalité de l’ère pré-virale, est maintenant bien en dessous de la réalité depuis que le virus sévit parmi nous. Ainsi une suite serait nécessaire. Unissons-nous pour arrêter la propagation du variant sanitaire !

Continuer la lecture

Lobbyisme des marchands de vaccins au Québec et au Canada

Ce n’est pas un secret que les activités de lobbyisme ont une influence considérable sur les politiques de nos gouvernements. Et le secteur de la santé ne fait pas exception. Où il y a beaucoup d’argent à faire, il y a forcément des lobbyistes. Pour plus de transparence, les lobbyistes doivent s’inscrire aux registres fédéral et provincial quand ils prennent l’initiative de communiquer avec des décideurs publics pour influencer, en autres, les orientations ou obtenir des contrats. Mais avec la restriction suivante, au Québec, sans doute renforcée à la suite de la déclaration de l’état d’urgence sanitaire, qui excuse toutes sortes de pratiques qui seraient jugées illégales ou non conformes à l’éthique dans un autre contexte : « Précisons d’entrée de jeu que le fait, pour un représentant d’entreprise ou d’organisation, de répondre à la demande d’un décideur public (élu, fonctionnaire ou personne nommée à un organisme du gouvernement au sens de la Loi sur le vérificateur général) n’est pas une activité de lobbyisme au sens de la Loi. Bref, lorsqu’un décideur public initie la communication, il ne s’agit pas de lobbyisme. Par exemple, dans le but d’assurer les services essentiels, les ministères et organismes sollicitent quotidiennement des interlocuteurs des organismes à…

Continuer la lecture

Le passeport sanitaire : enjeux et implications

Voici une vidéo du collectif français Réinfocovid sur le passeport sanitaire. On y traite la question franchement, non seulement d’un point de vue médical, mais aussi d’un point de vue juridique et social. Loin d’être une mesure temporaire devant servir à mettre fin à la « crise sanitaire », un tel dispositif est, selon les participants de cette discussion, capable de porter atteinte à nos droits et à nos libertés de manière durable. Une fois ce passeport mis en place, allez savoir combien de temps il restera en vigueur et tout ce pour quoi il sera utilisé. On y discute le mélange des conditions de santé et des droits et libertés et les moyens de recours et de résistance. Et on nous met devant une alternative : ou bien collaborer avec le nouveau système social et politique qui est en train de se mettre en place; ou bien résister en mettant des grains de sable dans les engrenages, ou plus, tout en nous amusant, tout en jouant de la situation, même si elle a assurément quelque chose de dramatique. Mais il ne faut pas oublier que nous sommes moins bien organisés ici, au Québec. Nous avons beaucoup de rattrapage à faire.

Continuer la lecture

Entretien avec l’avocat allemand Reiner Fuellmich organisé par la Fondation pour la défense des droits et libertés du peuple

Pour ceux d’entre vous qui ne le connaîtraient pas déjà, Reiner Fuellmich est un avocat allemand qui a entrepris plusieurs actions en justice pour démonter la cabale d’envergure internationale et historique dont nous subissons les effets depuis plus d’un an. Fuellmich est, avec ses collègues, à l’origine d’un comité d’investigation sur la « pandémie » et d’un réseau d’avocats de différents pays pour coordonner leurs poursuites en justice. Cet avocat, qui n’en est pas à ses premières armes, est spécialisé dans les poursuites contre des grandes corporations : il a déjà entrepris des actions en justice contre la Deutsche Bank et contre Volkswagen (la fameuse fraude sur les émissions polluantes). Une très bonne nouvelle pour les poursuites en justice faites au Québec par la Fondation pour la défense des droits et libertés du peuple, c’est que l’avocat en chef de la Fondation a rejoint le réseau mis en place par Reiner Fuellmich. La stratégie de Fuellmich et de ses confrères consiste à s’attaquer à la racine du problème : les infections asymptomatiques et la capacité des tests PCR à dépister la COVID-19. Puisque l’état d’urgence sanitaire et toutes les mesures découlent de ces affirmations non fondées, il n’est pas question…

Continuer la lecture

Réunions publiques du Conseil scientifique indépendant (CSI)

Je vous invite à regarder ces deux vidéos du Conseil scientifique indépendant CSI) dont les membres ne sont pas inféodés au gouvernement français ou suisse et aux sociétés pharmaceutiques. Tout en étant accessibles pour des non-spécialistes, les analyses qui y sont faites sont beaucoup plus rigoureuses que les informations partielles et partiales que le gouvernement, les experts autorisés et les journalistes nous présentent dogmatiquement comme des vérités indiscutables et prouvées scientifiquement. Dans la première réunion (8 avril 2021) : Dans la deuxième réunion (15 avril 2021) : « Avril 2021 : Où en est l’épidémie de Covid-19 ? », par Hélène Banoun, pharmacienne biologiste ; « Mortalité: on ne meurt pas plus en 2020 qu’en 2015 », par Vincent Pavan, mathématicien ; « La corruption systémique dans le domaine de la santé » , Jean-Dominique Michel, anthropologue de la santé.

Continuer la lecture

Témoignage du Dr Peter McCullough devant le Texas Senate Committee on Health & Human Service

Voici le témoignage du Dr Peter McCullough devant le Texas Senate Committee on Health & Human Service à propos de l’omission de traiter hâtivement les personnes recevant un résultat positif à la suite d’un test de dépistage, et de la censure dont a été la cible cette manière d’affronter le Virus, en faveur de la solution dite « vaccinale ». Selon lui, c’est cette omission (ou ce refus) qui est responsable d’une grande partie des hospitalisations et des décès attribués au Virus. Faute d’être traités assez tôt, les malades sont souvent pris en charge par le système hospitalier quand il est déjà trop tard. Pourtant des traitements efficaces existent et des publications scientifiques ont été faites à ce sujet, mais elles ont été ignorées systématiquement par les experts en santé publique, les chefs politiques et les médias, qui affirment même qu’il n’y a pas de traitement, voire qu’il ne saurait y en avoir. Y a-t-il lieu de s’étonner quand il s’agit de combinaisons de drogues peu coûteuses, dont la vente est beaucoup moins rentable que la prétendue solution « vaccinale » ? Merci de diffuser cette vidéo.

Continuer la lecture